Une voiture autonome devrait-elle tuer un jeune ou un papi ?

Le MIT dévoile les résultats de son étude éthique

En 2016, le MIT a lancé un questionnaire nommé « machine morale » pour évaluer les choix éthiques du public si une voiture autonome doit tuer quelqu'un dans un crash inévitable. Deux ans plus tard, les résultats ont fait l'objet d'une étude publiée dans la revue Nature.

C’est la version moderne du dilemme du tramway, une expérience de pensée qui vous place devant un choix impossible. Si vous étiez une voiture autonome, quelle décision prendriez-vous si vous ne pouviez pas éviter un accident mortel inévitable ? Sacrifieriez-vous la ou les personnes se trouvant à bord ? Ou plutôt les piétons ? Baseriez-vous votre décision sur certaines caractéristiques des futures victimes ?

Ce sont ces questions qui ont été soumises au public, à travers la « machine morale » proposée sur le site du MIT. Il s’agit d’un questionnaire vous demandant de vous positionner sur des problématiques éthiques insolubles, mais qui vont se poser aux concepteurs de systèmes de conduite autonome et, donc, à l’industrie automobile. Car ces situations pourraient survenir.

Qui sacrifier en priorité ?

En cas de crash imminent et inévitable, parce que les freins ont lâché par exemple, faut-il plutôt encastrer la voiture dans un mur, quitte à sacrifier le conducteur (mais qui voudrait en acquérir une, s’il sait que son bien prévoit de le tuer dans certaines circonstances ?) ? Ou mieux vaut-il la laisser filer sur les piétons qui traversent ? Faut-il compter le nombre de victimes potentielles dans chaque cas de figure ?

Les réponses, très nombreuses, apportées par le public depuis la mise en ligne de la « machine morale » en 2016, ont depuis fait l’objet d’une étude, publiée dans la revue Nature (intitulée L’expérience de la Machine morale). Grâce au succès du projet, ce sont 40 millions de décisions morales qui ont été prises par des millions d’internautes et provenant du monde entier.

Veröffentlichung:
26. Oktober 2018

Auto-mat ist eine Initiative von

TCS Logo
 
 

Das Portal wird realisiert von

Mobilitätsakademie
 
 
© 2018 - auto-mat.ch